Je cherche :


Top images    
Contact Ajouter aux favoris Imprimer Géo-localisation Voir les commentaires
    Sommaire     »  Canada  »  Montreal

854 photos de

Fourmillère grouillant de fourmis rouges / Canada, Montreal, Canal Lachine


Canada, Montreal, Canal Lachine

Retable et choeur de la basilique Notre Dame / Canada, Montreal, Vieux port


Canada, Montreal, Vieux port

Homme de la police montée canadienne à cheval / Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick


Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick

Irlandais en Kilt, cane et béret / Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick


Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick

Soldats irlandais au bignou et kilt / Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick


Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick

Agent de police bras croisés et Rayban / Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick


Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick

Policier de la ville et de la police montée canadienne / Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick


Canada, Quebec, Montreal, fête de St Patrick

Cadets de la marine / Canada, Montreal


Canada, Montreal

Page suivante
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 > >|

Montréal est la deuxième plus grande ville du Canada. C'est aussi la deuxième plus grande métropole francophone en dehors de la France. La ville tient son nom du Mont Royal.

Bien que l'île de Montréal soit vaste, il est facile de trouver son chemin dans les environs du cœur de la ville. Elle est divisée en deux: le Vieux-Montréal (le long du St Laurent) et un centre d'affaires dans le centre ville, sur le versant Sud de la colline du Mont Royal. Les principales artères piétonnières dans l'axe Est-Ouest sont Sherbrooke, de Maisonneuve, St Catherine et René-Lévesque qui sont divisées en sections Est et Ouest par le boulevard St Laurent (localement appelé 'The Main') dans un axe Nord-Sud. The Main s'étend le long du Vieux-Montréal jusqu'à l'extrémité Nord de la cité. Les numéros des rues commencent à St Laurent et augmentent au fur et à mesure que l'on va de l'Est vers l'ouest. Les numéros des rues de l'axe Nord-Sud augmentent au Nord à partir du St Laurent. The Main divisa historiquement les Britanniques à l'Ouest des Français à l'Est de la cité. Les immigrants se sont installés au centre, créant un mélange culturel de Juifs russes, de Grecs, de Portugais, d'Italiens, d'Européens de l'Est et de sud-américains.

La plupart des visiteurs choisissent d'abord de goûter au charme historique du Vieux-Montréal. C'est la seule ville fortifiée en Amérique du Nord. Les remparts furent érigés au 17ème siècle pour se défendre contre les tribus des Iroquois. La ville possède une grande concentration de bâtiments datant du 17ème, du 18ème et du 19ème siècle. Les rues étroites et pavées, les allées et les places sont idéales pour se promener. La Place d'Armes est le point central du Vieux-Montréal. Une statue de Maisonneuve se dresse en son centre. Il était un missionnaire travaillant avec les Iroquois. La légende raconte que pendant la bataille de 1644, il tua le chef des Iroquois à cet endroit même. Apparemment il n'était pas armé à ce moment. La Basilique Notre-Dame, de style néo-gothique, s'élève au-dessus de la place. Pouvant accueillir 4 000 personnes, elle est la cathédrale catholique de Montréal depuis 1829. Les deux tours sont appelées Tempérance et Persévérance. La tour Ouest abrite la cloche Jean-Baptiste. Pesant dix tonnes, son retentissement peut être entendu à plus de 25 km. La cathédrale possède une dorure spectaculaire et un intérieur bleu ciel. Les sculptures en bois des prophètes sur la chaire et l'autel principal sont particulièrement impressionnants. Un petit musée près de la cathédrale raconte l'histoire de la basilique et de la foi catholique au Québec.

La plus vieille horloge d'Amérique du Nord datant de 1710 est posée au-dessus du Séminaire de St Sulpice. Ce séminaire fut établi en 1685 et est considéré comme le plus vieux bâtiment de Montréal. La banque de Montréal, en face du séminaire, est le sanctuaire à coupole des maîtres de la finance de la ville. L'impressionnant bâtiment de style renouveau classique est le siège social de la plus vieille banque canadienne. L'intérieur décrit sa richesse et son luxe - les comptoirs de marbre, les piliers noirs, les cuivres luisants et les objets de bronze.

Le vieux tribunal sur la Rue Notre-Dame fut construit par les Britanniques pour convaincre la population française de l'importance du respect de leurs lois. A côté du tribunal, se trouve la Place Vanquelin, avec une jolie fontaine et une statue du commandant naval Jean Vanquelin. Les remparts d'origine de la ville furent découverts ici pendant la construction du bâtiment en 1984. Le site avait été désigné pour abriter un parking mais après un vote public, il fut décidé de faire des fouilles et de restaurer les remparts. Cette zone fut transformée en un parc agréable.

Le manoir du château Ramezay a très peu changé depuis sa construction en 1705. Le seul grand changement fut l'ajout d'une tour au 18ème siècle. C'est l'un des plus vieux bâtiments en Amérique du Nord et fut construit par la Compagnie des Indes (compagnie du commerce de la fourrure qui avait le monopole sur les peaux de castor avant l'arrivée des Britanniques). Il fut d'abord utilisé comme dépôt et bureau et ensuite comme résidence des gouverneurs français pour une période d'environ 40 ans au début du 18ème siècle. Aujourd'hui, le bâtiment abrite un musée historique. Les expositions comprennent des peintures à l'huile, des objets d'art domestiques, des outils, des costumes et des meubles datant du 18ème et du 19ème siècle.

Le Sir George-Etienne Cartier National Historic Site se compose de deux maisons adjacentes qui furent utilisées par la famille Cartier de 1848 à 1871. Sir George-Etienne Cartier était l'un des fondateurs de la Confédération et convainquit les Canadiens français de rejoindre le Dominion du Canada. Il fut aussi une pièce maîtresse dans la construction des chemins de fer du Canada.

La Place Jacques-Cartier, pavées, est l'un des antres favoris de la ville. Elle fut autrefois la principale place de marché de Montréal. Aujourd'hui, la place est animée de restaurants et de cafés vivants, d'étals de fleurs colorées et de calèches tirées par des chevaux qui promènent les touristes dans les environs. A l'extérieur de la place, le long de l'étroite rue St Amable, des artistes qui tirent le diable par la queue produisent des esquisses et des peintures à l'huile pour gagner un peu d'argent. Le Monument de Nelson se dresse au-dessus de la place. Ce monument fut financé par les anglophones de Montréal qui étaient contents de la victoire de Nelson sur les Français en 1805.

La Rue St Paul, bordée de bâtiments du 19ème siècle et de réverbères victoriens, est l'une des rues les plus attirantes de la ville. Charles Dickens habita à cet endroit. L'élégant Marché Bonsecours avec son dôme en argent et sa longue façade de colonnes fut autrefois utilisé pour abriter les bureaux municipaux. Aujourd'hui, il abrite un marché couvert, des salles d'exposition et un endroit pour les divertissements publics et privés. L'église préférée de Montréal, la Chapelle de Notre-Dame-de-Bonsecours avec ses flèches, est également connue comme l'église des marins. Elle date des premières périodes coloniales de Montréal. Sur la tour, se trouve une statue de la Vierge Marie les bras tendus qui est devenue un point de repère pour les bateaux navigant sur le St Laurent. Une fois bien amarrés, les marins dotaient la chapelle de lampes en bois ayant la forme de navire et certaines sont encore suspendues au plafond. Cela vaut la peine de grimper l'escalier étroit jusqu'au sommet de la tour pour avoir des vues exceptionnelles.

La Maison du Calvet fut construite en 1725. Cette chapelle à haute cheminée avec ses trois étages est l'un des meilleurs exemples de l'architecture domestique française de Montréal. A l'origine, c'était le domicile du marchand de nouveautés huguenot Pierre Calvet. Il changea de camp, passant des Français aux Britanniques et finalement aux Américains. Lorsque les Britanniques reprirent le contrôle du pouvoir après l'invasion américaine, leur ancien juge de paix fut mis en prison. Il fut libéré trois ans plus tard et découvrit que les Américains ne voulaient pas le payer pour les services qu'il leur avait rendus. Il se noya dans la mer avant que sa requête pour compensation n'atteigne le tribunal. Aujourd'hui, le bâtiment abrite un magasin de gastronomie.

Le Vieux-Port de Montréal était autrefois le passage pour l'importation et l'exportation de l'Amérique du Nord. Il compte 2,5 km de rives et est concentré autour de quatre quais. Dans les années 1970, les principaux chantiers de constructions navales se sont déplacés à l'Est. L'endroit vacant qui resta fut rénové. Des pistes cyclables et des pistes pour le jogging ont été créées et les hangars du quai abritent d'excellentes expositions. Le hangar Expotec sur le quai du Roi Edouard est la principale attraction, avec des expositions son et lumière traitant de différents thèmes. Les expositions sont le plus souvent orientées vers la famille, combinant l'amusement à l'éducation. Un cinéma IMAX s'ajoute à ces sensations fortes. Images du Futur, en bout de quai, présente des créations artistiques futuristes. Les artistes internationaux, les scientifiques et les décorateurs industriels font usage des lasers, des hologrammes, des néons, des images informatiques et de la musique digitale pour créer des expositions extraordinaires.

Plusieurs excursions et visite en bateaux prennent leur départ du Vieux-Port. Le Jet Boat (au quai Victoria à Bonsecours) offre un voyage mouillé, réjouissant et terrifiant à travers les rapides de Lachines. Un autre moyen de transport préféré est l'amphibus qui part du quai Jacques-Cartier. Ce 'véhicule' à buts multiples navigue sur l'eau et circule dans les rues.

La Place Royale est dominée par la façade classique de la Old Customs House (Vieille Maison de la Douane). Devant le bâtiment, se trouve la Founder's Obelisk (Obélisque du Fondateur), dédié aux fondateurs de Montréal. Le Musée d'Archéologie et d'Histoire de Montréal s'étend en sous-sol, de la Place Royale à la Old Customs House. Ce complexe coûta 27 millions de dollars. Son thème principal est le développement de Montréal en tant que centre de rencontres et de commerce. L'histoire est retracée grâces aux vestiges archéologiques qui ont été fouillés ici et qui forment la plus vieille partie de la ville. La présentation audiovisuelle à haute technologie dans un petit théâtre constitue une excellente introduction au musée. Certains des premiers restes de la ville que l'on peut voir comprennent un cimetière datant de 1648, des tuyaux de canalisation du 18ème siècle et un système d'égouts.

La Place Dorchester dans le centre ville de Montréal est un sanctuaire vert directement au cœur du centre ville. A l'origine, c'était un cimetière catholique. Les touristes se réunissent ici principalement dans le bâtiment de l'Art-Deco Infotouriste. Près de la place, se trouve la Place du Canada. Thomas Phillips l'acheta en 1840 et insista pour que les bâtiments autour de la place soient les plus beaux de Montréal. Beaucoup de ces édifices existent encore de nos jours. La cathédrale Marie-Reine-du-Monde est une reprise de la Basilique St Pierre de Rome, mais seulement du quart de sa grandeur. Elle fut commandée en 1870 pour rappeler que Montréal est toujours dominée par la foi catholique. L'autel élevé de marbre, d'onyx et d'ivoire est particulièrement impressionnant, coiffé par une reproduction en cuivre doré du baldaquin de Bernini au-dessus de l'autel de la Basilique St Pierre.

L'église anglicane du Christ possède une histoire intrigante. Elle fut construite en 1859 mais dès 1927 la mince flèche en pierre menaçait de s'écraser sur le toit en bois. Elle fut donc remplacée par une réplique inhabituelle en aluminium. Les arcades gothiques à l'intérieur sont décorées avec des têtes de Saints, des gargouilles et des anges. L'élément le plus intrigant est la Croix de Coventry qui fut confectionnée avec des clous récupérés de la cathédrale de Coventry détruite par un bombardement. Lorsque la congrégation commença à décliner, les autorités ecclésiastiques étaient dans une telle situation financière qu'elles vendirent toutes les terres autour et sous l'église. Pendant près de deux ans et demi, l'église fut maintenue par des étais en béton pendant que la fascinante Promenade de la cathédrale (partie du sous-sol de la ville avec des boutiques particulières) fut reconstruite. Cette prouesse technologique attira l'intérêt du monde entier.

L'Université de McGill fut établie en 1813 grâce à un legs de James McGill. Le campus s'élève jusqu'au Mont Royal et possède de beaux bâtiments victoriens et des parcelles verdoyantes agréables. L'université possède des écoles médicales et polytechniques de renom et compte plus de 20 000 étudiants. L'université abrite aussi quelques beaux musées. Le Redpath Museum of Natural History fut le premier musée canadien construit sur commande. Les meilleures attractions sont la collection de fossiles rares, les os de dinosaures et les deux momies égyptiennes. Le McCord Museum of Canadian History est plus connu. La plus grande partie de la collection du musée fut acquise par la richissime famille McCord, d'origine écossaise et irlandaise, sur une période de 80 ans à partir du milieu du 19ème siècle. Le musée abrite une collection de valeur d'objets d'art indigènes, de tissus, de costumes, de photos, de fourrures, de sculpture en ivoire et d'objets en perles.

Le Musée des Beaux-Arts est le plus vieux musée du Canada et la principale galerie d'art de Montréal. La collection d'art canadien est l'une des plus impressionnantes que l'on trouve nulle part ailleurs dans le pays. Elle va des travaux pieux des périodes datant de la Nouvelle France aux tableaux de paysage local. Cependant, la section européenne est celle qui a les plus beaux tableaux. Les toiles des maîtres tels que El Greco, Rembrandt, Memlinc, Rodin, Picasso et Henry Moore sont exposées.

Le gigantesque Centre canadien d'Architecture possède une façade particulière sans fenêtre. Les galeries abritent une grande collection de gravures, de dessins et de livre, allant des œuvres individuelles de maîtres aux mouvements des différentes cultures et périodes. Les CCA Sculpture Gardens se trouvent derrière le musée.

La Place St Louis est l'une des plus belles de Montréal. Lorsqu'elle fut conçue en 1876, elle était occupée par de riches sociétés. Aujourd'hui, les splendides maisons sont occupées par des artistes, des poètes et des écrivains. Léonard Cohen est l'une des célébrités vivant ici. En hiver, les passages de la place se transforment en patinoire.

Bien que le Mont Royal ne s'élève qu'à 225 m de haut, ses 190 hectares de parc verdoyant peuvent être vus de n'importe quel coin de la ville. C'est l'endroit où les Iroquois installèrent leur premier camp. Pendant des siècles, la colline (ou montagne comme la conçoivent plutôt les Montréalais) était une propriété privée. Pendant un hiver particulièrement froid, un des résidents coupa les arbres de la montagne pour avoir du bois à brûler. Les Montréalais furent choqués et en 1875 la ville acheta la terre pour la coquette somme d'un million de dollars. Le même paysagiste qui conçut Central Park à New York et le Golden Gate Park de San Francisco, fut engagé pour dessiner le paysage de la colline. Elle abrite aujourd'hui 56 km de piste pour le jogging et 20 km de piste de ski. Bien qu'elle soit un site très lucratif, aucun développement commercial n'est autorisé ici.

L'Oratoire St Joseph se trouve sur le versant Ouest du Mont Royal. En 1904, un homme du nom de Frère André construisit une petite chapelle ici pour honorer St Joseph, saint patron du Canada. L'aptitude du Frère André à soigner lui valut très vite le surnom de 'l'Homme des Miracles de Montréal'. Vers 1924, les patients satisfaits lui donnèrent assez d'argent pour lui permettre de travailler sur la gigantesque structure de granit que nous connaissons aujourd'hui. Elle fut achevée en 1967, 30 ans après la mort de Frère André. Le splendide dôme est le deuxième plus grand dôme après celui de la Basilique St Pierre à Rome. La terrasse sur le toit offre des vues splendides de la ville et au-delà du St Laurent. Un petit musée dans le sous-sol abrite une exposition de plusieurs articles variés concernant la vie du Frère André. La pièce dans laquelle il mourut, fut déplacé d'un hospice local au musée. Un article plutôt étrange est un récipient en verre contenant le cœur du Frère André. La minuscule chapelle d'origine peut être visitée ici.

Le Parc Olympique est la structure architecturale la plus infâme de Montréal. La principale attraction est le Stade Olympique plus connu localement comme 'The Big O'. Ce surnom a deux origines: la forme circulaire du stade et le fait que la ville doive un telle somme d'argent pour sa construction. Lorsque les principales infrastructures pour les Jeux Olympiques de 1976 furent dessinées, le dessinateur fut informé que l'argent n'était pas un problème. A la fin, le complexe coûta 1,2 millions de dollars (et il n'était même pas terminé à cette époque). De nos jours, c'est le stade le plus largement utilisé dans le monde, accueillant toute sorte d'événement allant des grands concerts de rock aux événements sportifs locaux. Sa tour de 168 m est la plus haute tour penchante du monde dont le principal rôle est de soutenir les 65 tonnes du toit lorsqu'il est ouvert. Malgré le toit ouvrant, les événements ont toujours sous la pluie parce que le toit ne peut pas être remis en place lorsque le bâtiment est encombré par la foule.

Le Biôdome fut d'abord utilisé comme l'endroit où se tenaient les compétitions olympiques de cyclisme mais de nos jours, il abrite un excellent musée environnemental avec quatre écosystèmes: la forêt tropicale, la forêt des Laurentides, le St Laurent maritime et le Monde Polaire. Dans chaque section sont plantées les fleurs appropriées, avec les oiseaux, les animaux et la vie marine concernés. Il y a au total environ 4 000 animaux et environ 5 000 plantes. Sachez que ce n'est pas un zoo - l'idée est focalisée sur la conservation et la conscience environnementale. Le Jardin Botanique de Montréal, juste à côté, est le troisième plus grand jardin du monde, recouvrant une superficie de 73 hectares. Abritant 30 types différents de jardins (des herbes médicinales jusqu'aux orchidées), il est le deuxième au niveau international derrière les Kew Gardens de Londres. Ses meilleures attractions sont un jardin japonais avec des étangs de nénuphars, des pierres sculptées et des ponts délicats ; un jardin chinois (le plus grand de ce genre en dehors de la Chine) et un insectarium, construit de façon appropriée en forme d'insecte. Les jardins possèdent les plus grandes collections de bonsaïs (arbres miniatures) et de penjing (art chinois consistant en la création d'un paysage minuscule dans un récipient) en dehors de l'Asie.

Menu Photographier
© Photos-depot.com - 2005-2017