Je cherche :


Top images    
Contact Ajouter aux favoris Imprimer Géo-localisation Voir les commentaires
    Sommaire     »  France  »  Poitou

351 photos de

Gargouilles et modillons / France, Poitou, Poitiers, Cathédrale


France, Poitou, Poitiers, Cathédrale

Tour et gargouilles / France, Poitou, Poitiers, Cathédrale


France, Poitou, Poitiers, Cathédrale

Portail sculpté / France, Poitou, Poitiers, Cathédrale


France, Poitou, Poitiers, Cathédrale

Gargouilles et modillons / France, Poitou, Poitiers, Cathédrale


France, Poitou, Poitiers, Cathédrale

Gargouilles et modillons / France, Poitou, Poitiers, Cathédrale


France, Poitou, Poitiers, Cathédrale

Nef unique sans collatéral de 4 travées carrées / France, Poitou, Poitiers, Ste Radegonde


France, Poitou, Poitiers, Ste Radegonde

Nef / France, Poitou, Poitiers, Ste Radegonde


France, Poitou, Poitiers, Ste Radegonde

Murs couverts d'ex-votos / France, Poitou, Poitiers, Ste Radegonde


France, Poitou, Poitiers, Ste Radegonde

Page précédentePage suivante

Nef unique sans collatéral de 4 travées carrées du XIIe et XIIIe s. Voutes bombées aux nervures en ogives et liernes forment une église de style angevin plantagenêt.

Sculptures pittoresques des consoles.

Vitraux du XIIIe, vie de Ste Radegonde.

Salle capitulaire aux motifs sculptés pittoresques.

La facade fût enrichie au XVe, statues modernes.

Datant du XIe s., de plan polygonal assez rare, le choeur à déambulatoire et chapelles rayonnantes est adapté à la circulation de pélerins. Entourant le choeur, les chapiteaux romans de sculpture monumentale aux scènes bibliques sont peints.

Crypte semi-enterrée contient le tombeau de Sainte Radegonde (†587), reine de France et épouse du roi Clotaire 1er. En bas des escaliers, un sarcophage contient ses reliques en un coffret de plomb hermétiquement clos depuis 1565.

Sainte Radegonde était fille de Berthaire, roi de Thuringe, dépouillé et tué pendant l'enfance de celle-ci. Séduit par sa beauté, Clotaire résolu d'épouser la captive. Instruite de la religion et baptisée, elle accepta le trône à contre-coeur et s'adonna à enseigner aux enfants à prier, à faire du bien aux malades et particulièrement aux lépreux, jadis délaissés. Maintes fois, à sa prière, des malades furent guéris, des prisonniers délivrés. Ne s'accommodant pas de la vie barbare et dissolue de la cour, Clotaire ayant de plus fait assassiner le frère de la Reine, Radegonde obtint la permission de se retirer au couvent avec plusieures jeunes filles de la cour. Dés lors, les poitevins se pressèrent en foule pour l'approcher. La Reine s'enferma dans le monastère sainte-Croix qu'elle avait fondé. D'une humilité héroique, elle cherchait les plus bas emplois; Sa charité obtint des miracles.Un cierge reçut d'elle suffisait à guérir un malade près duquel il était allumé. Un an avant sa mort, Jésus lui apparut. Ses restes furent déposés dans le tombeau près duquel, depuis 13 siècles, viennent prier les foules confiantes dont les faveurs obtenues sans cesse sont attestées par les multiples ex-voto tapissant les murs de l'église

Menu Photographier
© Photos-depot.com - 2005-2020