Je cherche :


Top images    
Contact Ajouter aux favoris Imprimer Géo-localisation Voir les commentaires
    Sommaire     »  Canada  »  Quebec

1313 photos de

église de l'Ile d'Orléans / Canada, Quebec, Ile d'Orléans


Canada, Quebec, Ile d'Orléans

Voie traversant l'Ile de part en part et pont vers le continent dans l'axe / Canada, Quebec, Ile d'Orléans


Canada, Quebec, Ile d'Orléans

Collines rondes Mont St Bruno et St Pascal / Canada, Quebec, Mont St Bruno


Canada, Quebec, Mont St Bruno

Batiment central du chateau Frontenac au toit de cuivre / Canada, Quebec


Canada, Quebec

Chateau Frontenac / Canada, Quebec


Canada, Quebec

Musée du Fort / Canada, Quebec


Canada, Quebec

Laval évangélisant les indiens / Canada, Quebec


Canada, Quebec

Un flacon de Chanel N°5 ? Non, le monument de la Place de Paris / Canada, Quebec


Canada, Quebec

Page précédentePage suivante
|< < 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 > >|
la 'Storied Province' de Québec s'étend à l'Est du Canada et possède des frontières communes avec le Labrador, Terre-Neuve et le New Brunswick à l'Est; avec les états américains du Vermont et de New York au Sud et au Sud-Est et avec la province d'Ontario et la baie Hudson à l'Ouest. Au Nord, il atteint presque le cercle polaire arctique. Le Québec recouvre environ le sixième de la superficie totale du Canada.

La Ville de Québec :

La principale place de Vieux-Québec, la Place d'Armes avec sa fontaine centrale, est le point de départ pour visiter la ville. Non loin, la gigantesque forteresse Château Frontenac est probablement le bâtiment le plus photographié du Canada. Un architecte new-yorkais fut désigné par le Canadian Pacific Railway en 1893 pour concevoir l'hôtel. Il conçut l'hôtel de façon à ce qu'il s'accorde avec les alentours canadiens français. Le bâtiment de briques rouges et son toit de cuivre est situé sur un emplacement magnifique, au sommet du Cap Diamant. L'hôtel fut le site de deux rencontres historiques entre Churchill et Roosevelt pendant la Seconde Guerre mondiale.

La Maison Maillou, près de l'hôtel abrite la Chambre de Commerce du Québec. Le bâtiment, en pierres à chaux grises, date de 1736. Les volets bleus (pour l'isolation) et les toitures obliques sont les preuves d'une architecture adaptée au climat apportée par les colons. Le Musée du Fort se trouve à l'angle Nord-Est de la Place d'Armes. Sa seule exposition est une maquette de 37 m² qui représente ce à quoi ressemblait Québec en 1750. Un spectacle sons et lumières de 30 minutes reproduit les six grandes batailles de la ville.

Le petit Quartier Latin, dans la section Nord-Est de Vieux-Québec est dominé par la basilique Notre-Dame de Québec. C'est la plus vieille paroisse au Nord du Mexique. L'intérieur inspiré du style rococo possède un plafond représentant un ciel bleu et des doux nuages. La lampe en argent du chœur, derrière l'autel était un présent de Louis XV à la congrégation. La cathédrale est construite sur les fondations d'un séminaire du 17ème siècle qui fut fondé par l'autocrate Monseigneur François-Xavier de Laval-Montgomery en 1663.

Le séminaire était à l'origine un collège pour les prêtres mais les jeunes hommes suivant d'autres professions étaient aussi acceptés. En 1852, il devint l'Université Laval, première université francophone du pays. Le Pavillon Jérôme-Demers abrite des expositions sur les objets éclectiques regroupés par les évêques et les universitaires à Laval. Certains effets personnels de Laval soint également exposés. Le Parc Montgomery, à l'Est, abrite un grand monument honorant les personnages historiques de la région. Le parc offre aussi de belles vues du port de Québec Ville.

L'Hôtel-Dieu du Précieux Sang, du 17ème siècle, est le plus vieil hôpital en Amérique du Nord. L'ordre des Augustines fonda l'hôpital en 1637. Tout près, se trouve le Musée des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec. Une des plus impressionnante maquette est la première représentation connue de la ville avec en arrière-plan une peinture des fondateurs de l'hôpital.

Les gigantesques structures défensives au Artillery Park, site historique national, furent élevées par les Français au début du 18ème siècle. Après l'invasion britannique au Québec, les bâtiments furent principalement utilisés en tant que casernes pour le régiment de l'artillerie royale. Une usine de cartouches et une fonderie approvisionnèrent l'armée canadienne en munitions pendant les deux guerres mondiales. Elles furent finalement fermées en 1964. Le centre d'interprétation propose des expositions sur les débuts de l'histoire militaire de la ville.

Les Jardins de l'Hôtel de Ville accueillent divers spectacles pendant l'été. L'hôtel de Ville, construit en 1883, surplombe le parc. La cathédrale anglicane de la Sainte Trinité, première église anglicane construite en dehors des îles britanniques, est située à l'angle de la rue St Anne et de la Rue des Jardins. L'intérieur est plutôt simple, mais le trône de l'évêque de 1845 alimente son histoire. On raconte que le trône est fait avec le bois de l'orme sous lequel Samuel de Champlain avait l'habitude de rencontrer les Iroquois. Plusieurs éléments de l'église furent apportés de Londres tels que l'argenterie de George III et le bois pour les bancs de l'église venant de la forêt royale de Windsor.

La chapelle des Ursulines fut construite par un groupe de sœurs en 1639 qui se sont surnommées 'les Amazones de Dieu au Canada'. Elles étaient des missionnaires et dirigèrent la première école pour filles d'Amérique du Nord. Elles se sont aussi occupées des filles du roi, des orphelines et des paysannes amenées de France pour être mariées et multiplier la population française au Québec. Les filles étaient gardées dans les chambres séparées où les hommes célibataires pouvaient les observer avant de faire leur choix. Les hommes recevaient une amende s'ils ne se décidaient pas dans les 15 jours après l'arrivée du navire. Les filles bien en chair étaient les plus populaires parce qu'on croyait qu'elles auraient tendance à rester plus souvent à la maison et qu'elles sauraient mieux supporter les rudes hivers. Le petit musée expose des documents, des tableaux et des articles ménagers de ces premiers jours. La pièce maîtresse cependant est le travail de dentelle et de broderie, particulièrement sur les robes d'ornement faites par les sœurs.

La maison Kent, bleue et blanche, fut construite en 1649. Elle fut autrefois le domicile du Duc de Kent, père de la reine Victoria. Elle est mieux connue comme le lieu où la capitulation du Québec fut signée en 1759. Juste à côté, se trouve le jardin des Gouverneurs. Il est excellemment situé avec une belle vue du St Laurent. C'était le privilège exclusif des gouverneurs coloniaux qui vivaient au Château St Louis.

L'église unifiée Chalmers-Wesley, construite en 1852, est l'une des plus belles églises à Québec. Les flèches gothiques pointues font partie intégrante du ciel de la ville. Les vitraux valent aussi la peine d'être vus. La Porte St Louis, une des quatre portes dans les remparts de la ville est entourée par le Parc de l'Esplanade. C'est le site principal pour le Carnaval de Québec. Les élégantes calèches tirées par des chevaux prennent aussi leur départ ici.

L'immense citadelle en forme d'étoile domine la section Sud de Vieux-Québec. Cette impressionnante fortification s'étend sur 97,5 m au-dessus du St Laurent, sur le point le plus élevé du Cap Diamant. Les Français commencèrent à édifier les premiers bâtiments mais les Britanniques y ajoutèrent les plus grandes parties. Le Duc de Wellington avait ordonné sa construction parce qu'il craignait une éventuelle attaque américaine après la guerre de 1812. Recouvrant une superficie de 16 hectares et composée de 25 bâtiments, c'est la plus grande forteresse en Amérique du Nord encore occupée par des troupes. Elle abrite le 22ème régiment royal, seul régiment francophone du Canada. Le changement de la garde a lieu chaque jour à 10h00, de la mi-juin jusqu'au mois d'août.

Le boulevard Grande Allée, bordé d'arbres a été comparé aux Champs Elysées de Paris. Les bâtiments du Parlement mettent en valeur l'extrémité Est de la rue. Ils furent dessinés en 1877 en suivant le modèle du Louvre. La façade compte 12 niches pour abriter les statues de bronze des principaux hommes d'état du Québec et du Canada. Les murs à l'entrée du hall sont couverts avec des panneaux en noyer représentant les périodes importantes dans l'histoire de la province.

Les prairies du National Battlefields Park ondulent le long des falaises surplombant le St Laurent. Le parc abrite les plaines historiques d'Abraham, nom dérivant d'Abraham Martin, premier navigateur sur le St Laurent en 1620. En 1759, une armée britannique commandée par le général Wolfe remonta le St Laurent pour assiéger le général Montcalm à Québec. Les Britanniques bombardèrent la ville de la fin du mois de juillet jusqu'au début du mois de septembre. Montcalm et le gouverneur, Vaudreuil, étaient convaincus que Wolfe avait projeté une attaque directe depuis Anse de Foulon. Ils renforcèrent la défense d'Anse de Foulon, ce qui signifiait aussi le retrait du régiment positionné dans les plaines. La nuit suivante, les Britanniques escaladèrent la falaise sous les plaines via Anse de Foulon et le 16 septembre les Britanniques étaient rassemblés à un mile des portes de la ville. Montcalm fut mortellement blessé dans la bataille qui s'ensuivit, tout comme le général Wolfe (son corps fut rapatrié en Angleterre, conservé dans un baril de rhum). Québec capitula quatre jours plus tard. Les soldats morts au combat sont honorés par une statue de Jeanne d'Arc dans un jardin en contrebas de la Place Montcalm.

Le Musée du Québec expose l'art canadien de ces 300 dernières années. Il abrite une grande collection de tableaux, de sculptures, d'arts décoratifs et de gravures. La collection permanente se trouve dans le pavillon Gérard Morisset alors que le pavillon Baillarce (vieille prison rénovée) présente principalement des expositions temporaires.

Basse-Ville est le lieu de naissance de Québec. Elle peut être atteinte à partir de Terrasse Dufferin de deux façons: par le raide escalier casse-cou ou par le funiculaire qui se trouve à côté. La Rue de Petit-Champlain, étroite et pavée datant de 1685, est la plus vieille rue du continent. La zone qui l'entoure, le quartier du Petit-Chanplain, est la plus vieille zone commerciale d'Amérique du Nord.

La Place-Royale marque l'endroit où Champlain construisit le premier établissement permanent en 1608, en en faisant ainsi la plus vieille partie de Québec. En 1860, le place tomba en état de délabrement. Elle ne fut rénovée que dans les années 1970. Les maisons entourant la place avec leurs toits raides en métal, leurs cheminées et leurs volets de couleur pastel sont très charmantes. En été, la place est utilisée comme le lieu des concerts de plein air de tout genre. L'église Notre-Dame-des-Victoires fut construite en 1688 sur le côté Ouest de la place. L'autel à l'intérieur à la forme d'une forteresse, en mémoire des deux victoires françaises sur la flotte britannique (qui donnèrent aussi son nom à l'église).

Sur la Place de Paris, se trouve une sculpture moderne appelée Dialogue with History qui marque l'endroit où les premiers colons français ont débarqué. Le Musée de la Civilisation est le plus impressionnant musée de Québec. Le bâtiment reflète le premier style d'architecture avec des toits en pente raide. Il a gagné plusieurs distinctions pour la façon dont il s'adapte aux environs historiques. Le musée abrite plusieurs expositions variétés regroupant les thèmes suivants: 'le corps', 'la matière', 'la société', 'le langage' et 'la pensée'. Les quatre expositions permanentes sont appelées 'Mémoires' (vie au Québec depuis la période coloniale jusqu'à nos jours); 'objets de civilisation' (objets d'art anciens); 'La Barque' (restes d'un navire de 250 ans trouvé sur le site du musée) et 'messages' (histoire de la communication).

Le Vieux-Port de Québec se trouve à la confluence du St Charles et du St Laurent. C'était le port le plus occupé du Québec jusqu'à ce que le port de Montréal se développe. Une grande partie du port a été rénovée et transformée en zone de loisirs, comprenant des théâtres, des appartements luxueux, des allées protégées, des restaurants et une marina remplie de yachts et de navires de croisière.

Le site historique national de Cartier-Brébeuf, sur les rives du St Charles, est célèbre pour deux raisons: c'est l'endroit où Cartier et ses hommes furent soignés pendant l'hiver de 1535 par des Indiens indigènes Leurs rapports se dégradèrent ensuite lorsque Cartier prit en otage le chef de la tribu et neuf de ses hommes. C'est aussi l'endroit où Jean de Brébeuf et ses amis jésuites construisirent la première résidence canadienne en 1626.

Menu Photographier
© Photos-depot.com - 2005-2019